Les statères de Piolaine

Les statères de Piolaine

Les statères de Piolaine

Les Âges du fer
Partager
Material and technics: 
Alliage cuivreux, argent (métal)
Origin and date: 
Piolaine (Ille-et-Vilaine)
Ier s. av. J.-C.
Artiste(s): 

Un trésor d’un millier de monnaies gauloises de la fin du Ier s. av. J.-C. a été découvert à Piolaine, sur le territoire de la commune de Saint-Aubin-du-Pavail (Ille-et-Vilaine).

Le musée d’Archéologie nationale a pu en acquérir près de la moitié, mise au jour à l’occasion d’une fouille réalisée par l’État en 2013.

Le trésor de Piolaine est composé de statères en alliage d’argent et de cuivre (dit billon), appartenant aux émissions des peuples gaulois des Vénètes (région de Vannes) et des Riedons (région de Rennes). L’ensemble est datable des environs du milieu du Ier s. av. J.-C. Dans le groupe attribué aux Riedons, on observe une série de monnaies rares, dites « à l’octopède » : elles représentent un cheval vu de profil, derrière lequel se cache un autre cheval, dont on ne voit que les pattes. Le trésor de Piolaine a livré par ailleurs deux monnaies exceptionnelles, dont le type est inconnu : ce sont des monnaies dites « hybrides », qui présentent un droit de type venète et un revers de type riedon.

 

Pour en savoir plus, consultez la présentation dans le cadre de l'objet du mois

Retrouvez l'objet dans la revue Archéologia n° 581, novembre 2019