Le bloc au "sorcier"

Le bloc au "sorcier"

Le bloc au "sorcier"

Partager
Origin and date: 
Abris du Roc-aux-Sorciers à Angles sur l’Anglin (Vienne)
Magdalénien moyen
Artiste(s): 

Près du village d’Angles-sur-l’Anglin, dans la Vienne, le site magdalénien du Roc-aux- Sorciers a été découvert par Lucien Rousseau en 1929. Ce sont Suzanne de Saint-Mathurin et Dorothy Garrod qui ont réalisé les campagnes de fouilles les plus importantes, de 1947 à 1964.

Sur ce grand bloc sculpté, gravé et peint, une tête masculine, qui occupe la moitié supérieure de la surface, est figurée de profil, regardant vers la droite.

La tête est sculptée en relief sur toute la longueur du front et du nez ; le visage est ainsi dégagé et facilement identifiable. L’on retrouve d’ailleurs ce profil très expressif, avec ce nez épaté et ces narines dilatées, sur certaines plaquettes gravées de la grotte de La Marche, un site préhistorique voisin dans le temps et dans l’espace.

Les détails, très nombreux, font appel aux différentes techniques : sculpture, gravure et peinture. On peut ainsi distinguer le sourcil, l’oeil, les narines, la bouche, le menton, la joue et peut-être l’oreille, ainsi que la barbe et la chevelure.
Cependant, quelques éclats visiblement anciens gênent la lecture par endroits, notamment au niveau de la bouche. Sur la joue, des traits profondément incisés ont pu être interprétés comme des tatouages ou des scarifications, sans aucune certitude.

 

Pour en savoir plus, consultez la présentation dans le cadre de l'objet du mois

Retrouvez l'objet dans la revue Archéologia n° 580, octobre 2019