Plaques-boucles à motifs chrétien

Plaques-boucles à motifs chrétien

Plaques-boucles à motifs chrétien

Le premier Moyen Âge
Partager
Origin and date: 
Sancé (Saône-et-Loire)
Artiste(s): 

Les plaques-boucles sont des éléments de garniture de ceinture qu’on rencontre fréquemment au début du Moyen Âge.

L’une de ces plaques, en particulier, présente un motif rare et de saison : l’Adoration des Mages.

Découverte entre 1888 et 1914 par Georges Lafay, conservateur du musée de Mâcon, sur la commune de Sancé (Saône-et-Loire), elle provient probablement d’une sépulture. Elle reste longtemps dans la collection de l’archéologue et y est associée à une autre plaque figurée, présentée à ses côtés. Ces deux objets, après avoir été détenus par la famille Protat, ont été acquis le 10 mars 2017 par le musée d’archéologie nationale.

Si les deux plaques présentent des motifs chrétiens, leur interprétation est, dès le départ, difficile à cerner.

Les plaques portant des images pieuses ne sont pas fréquentes dans le monde mérovingien ; elles proviennent souvent – mais pas seulement – du nord de la Burgondie (approximativement, la Bourgogne-Franche-Comté actuelle) et sont produites à partir du VIe siècle. Parmi les images récurrentes, on trouve l’épisode biblique du prophète Daniel jeté dans la fosse aux lions, ayant miraculeusement survécu au supplice. C’est probablement ce que représente la deuxième plaque présentée ici. Cependant, les animaux qui y figurent pourraient, en fait de lions, être des griffons ; dans ce cas, le personnage central représenterait le Christ.

 

Pour en savoir plus, consultez la présentation dans le cadre de l'objet du mois

Retrouvez l'objet dans la revue Archéologia n° 560 - Décembre 2017