Sculpture anthropomorphe

Sculpture anthropomorphe

Sculpture anthropomorphe

La Gaule romaineThe roman Gaul
Partager
Material and technics: 
Métal battu - Bronze
Origin and date: 
Reims (Marne) ? 2e - 3e siècle ?
Collection Henri de Lestrange (1853-1926)
Artiste(s): 

Dimensions :

339,25 g

En Gaule, ou plutôt dans certaines régions de la Gaule, une vingtaine de sculptures en métal représentant des têtes ou des bustes humains, grandeur nature ou presque, parfois un corps entier, plus rarement des animaux, forme un petit groupe original par sa technique de mise en forme : le martelage, auquel peut être associée la fonte.

Bien qu’il ait les dimensions d’un masque, le visage imberbe, martelé dans une tôle de bronze assez épaisse (339,25 g), n’en est pas un. Les traces grises de soudure sur les bords et les trous d’assemblage de chaque côté prouvent qu’une coque postérieure manquante se raccordait à la face, pour former une ronde-bosse. De face, le visage imberbe au front large et au menton étroit, très stylisé, privé de ses yeux rapportés (en verre ?) et d’une partie de sa bouche, est inexpressif. De profil, le nez pointu et le menton lourd sont plus réalistes, ce qui permet de supposer que la sculpture est à situer à l’époque romaine plutôt qu’à la période celtique. Le sexe du personnage ne peut être déterminé, et en l’absence du revers de la sculpture, sur lequel pouvaient se trouver chevelure, oreilles, couvre-chef et éventuel attribut, sa nature, mortelle ou divine, reste inconnue.

 

Pour en savoir plus, consultez la présentation dans le cadre de l'objet du mois

Retrouvez l'objet dans la revue Archéologia n° 558 - octobre 2017